Close

Tourisme VTT durable

Principes de base

Le VTT est devenu populaire. Au cours des dernières années, ce sport est passé d’un sport de niche à un sport de loisirs en plein essor. En Suisse, près de 7,9% de la population totale, soit 550’000 personnes, font du VTT. [1, p. 24]. Malgré le Corona Virus, on assiste en 2020 à un véritable boom des ventes (+37,4%) [2]. Le VTT joue également un rôle de plus en plus important dans le tourisme. Ce segment à forte valeur ajoutée soutient le tourisme à l’année et attire de plus en plus l’attention des destinations. situées à moins de 2000 mètres d’altitude, qui doivent se réorienter stratégiquement en raison du changement climatique [3, p. 117], [4, p. 52].

 

L’objectif de l’élaboration « Tourisme VTT durable » de l’IMBA Suisse est de donner un aperçu complet du thème « Infrastructure VTT et environnement » et de montrer qu’un réseau de chemins et de sentiers bien planifié et entretenu ainsi qu’officiel, attractif et sûr est respectueux de l’environnement. Il s’agit ainsi d’encourager la compréhension mutuelle des différentes parties prenantes sur la base de faits scientifiques et, par conséquent, de favoriser les échanges ciblés du sport. Avec les recommandations d’action de la boussole de développement « VTT et environnement » et la bibliothèque numérique, nous souhaitons contribuer à un développement durable du VTT.

Dans ce qui suit, nous présentons tout d’abord « La Suisse à VTT« , qui promeut le développement de l’infrastructure VTT au niveau national. Ensuite, la boussole de développement sera placée dans la thématique du développement durable et la genèse des contenus dans le cadre du Swiss Mountainbiking Project sera décrite.

Mountainbikeland Suisse

Sur mandat de la Confédération et des cantons, SuisseMobile coordonne les itinéraires officiels et balisés de « La Suisse à VTT » en Suisse. Le réseau d’itinéraires comprend 3 itinéraires nationaux, 16 régionaux et 254 locaux (état 2021).

 

Dans le cadre de « La Suisse à VTT », l’infrastructure VTT officielle, attrayante et sûre de la Suisse est développée. Le VTT est encouragé sur la base de la loi sur les voies cyclables en tant qu’élément de la mobilité douce respectueuse de l’environnement. Une systématique uniforme et largement soutenue permet de créer des bases et des normes dans les domaines de l’organisation, de l’infrastructure et de l’information au niveau fédéral et cantonal. De plus amples informations sont disponibles dans « La Suisse à VTT : Manuel des itinéraires » [5].

 

SuisseMobile travaille en étroite collaboration avec les services cantonaux compétents en matière de mobilité douce dans « La Suisse à VTT ». Ceux-ci définissent des processus et des procédures pour la planification de l’infrastructure VTT. Dans tous les cas, il est judicieux de prendre contact suffisamment tôt avec le service de la mobilité douce compétent ou avec SuisseMobile afin de clarifier les principes spécifiques à chaque canton.

Tourisme VTT durable

L’infrastructure et le tourisme VTT sont durables lorsque les objectifs environnementaux, sociaux et économiques sont considérés comme équivalents. Les besoins de toutes les parties prenantes sont satisfaits d’une manière qui n’a pas d’influence négative sur les possibilités des générations/parties prenantes futures (adaptation du concept de durabilité du dictionnaire économique [6]).

 

Pour cela, les trois piliers de la durabilité (écologie, économie et social) doivent être considérés de manière équilibrée et avoir le même poids. Ils s’influencent constamment l’un l’autre et ne peuvent conduire qu’ensemble à un développement durable.

Les 3 piliers de la durabilité [7]

Boussole de développement "VTT et environnement"

Les explications suivantes se concentrent sur le thème de l’environnement. Les principes suivants s’appliquent à cet égard :

 

– Une offre VTT suffisante, adaptée aux besoins et aux groupes cibles, permet de guider les vététistes de manière active et sûre, en tenant compte des zones sensibles.

– Un bon design des chemins et une construction précise contrôlent le comportement des utilisateurs, empêchent l’érosion et détournent activement l’eau des chemins. La gestion de l’entretien ne permet pas seulement d’assurer la longévité financière d’une infrastructure VTT attrayante.

 

En complément de la littérature existante qui traite de la manière dont le sol, la flore et la faune réagissent aux VTTistes (par exemple « Environmental Impacts of Mountainbiking » [8], et « Wie Boden,Flora und Faune auf Mountainbiker reagieren » [9]), les recommandations d’action doivent soutenir le développement durable des loisirs et du tourisme en VTT en Suisse. Elles mettent explicitement et exclusivement en lumière les facteurs qui touchent à la nature. Les procédures et les processus de développement des infrastructures spécifiques au VTT sont fixés par les services cantonaux (en général les services spécialisés dans la VTT) dans les guides ou les aides à la planification correspondants. De plus, ceux-ci coordonnent les compétences, les acteurs et les procédures et doivent impérativement être impliqués dans le processus.

 

La structure des recommandations d’action ci-après s’oriente sur le cycle typiquement parcouru d’une nouvelle installation/itinéraire ou de l’homologation d’un chemin pour une utilisation commune. Les thèmes environnementaux sont considérés dans la planification, la construction et l’entretien ainsi que dans l’utilisation, y compris les mesures de sensibilisation. Chaque thématique est décrite de manière synthétique dans une introduction et présente des recommandations d’action pour un comportement respectueux de l’environnement. En outre, l’approfondissement donne la possibilité de se faire une idée plus précise de la thématique. Les termes importants sont repris ci-dessous dans un glossaire.

Bibliothèque

La bibliothèque de connaissances qui y est rattachée simplifie les travaux de recherche dans le domaine du VTT et de l’environnement et facilite l’approfondissement autonome des sous-thèmes. Elle comprend aussi bien des travaux scientifiques que des recommandations nationales et internationales. Des options de filtrage telles que « domaines de la gestion des sentiers », « forme d’utilisation des sentiers » ou « type de travail » incitent à la recherche.

Objectif, Méthodes et Approche

La boussole de développement « VTT et environnement » se base sur les résultats du projet Innotour SMP « Swiss Mountainbiking Project ». Ce projet a pour but d’élaborer des bases pertinentes afin de rendre le tourisme VTT en Suisse plus efficace du côté de l’offre et d’augmenter la valeur ajoutée touristique. La première étape du projet s’est concentrée sur les objectifs suivants :

 

– Mise à disposition d’une base dynamique pour le développement du sport de loisirs et du tourisme en VTT en tenant compte de la durabilité écologique.

– Initier un processus orienté vers le consensus dans le champ de tension des différentes exigences en matière de Tourisme VTT durable.

 

Pour atteindre ces objectifs, une procédure en plusieurs étapes a été mise en place. Des méthodes d’interviews (interviews d’experts) et d’autres méthodes (atelier pratique) ont été utilisées.

 

Pour commencer, les bases de la construction durable de sentiers ont été analysées à l’aide d’une recherche bibliographique et documentaire (novembre 2020 – avril 2021). Le résultat a consisté en une bibliothèque de littérature et d’articles scientifiques. Sur la base de la recherche bibliographique et documentaire, un atelier pratique a été organisé avec un groupe d’experts composé de spécialistes de l’environnement, d’organisations touristiques, d’entreprises de construction de sentiers et d’autres acteurs. Les résultats de cet atelier ont permis de mettre en évidence les thèmes du VTT ayant un impact sur l’environnement et qui doivent être approfondis.

La deuxième étape (mai 2021 – juillet 2021) a consisté à discuter des thèmes pertinents pour l’environnement à approfondir. Pour ce faire, des interviews d’experts ont été menées avec des spécialistes de l’environnement, du tourisme et de la construction de sentiers.

Sur la base de la littérature actuelle, les thèmes pertinents pour l’environnement ont été élaborés par le groupe de projet avec le soutien d’experts (août 2021 – octobre 2021).

En novembre 2021, les contenus ont été discutés définitivement dans le cadre d’un dernier atelier commun avec tous les spécialistes et experts impliqués.

 

Le résultat de la première étape du projet « Swiss Mountainbiking Project » est une boussole de développement « VTT et environnement » ainsi qu’une bibliothèque numérique à la disposition des utilisatrices et utilisateurs. Ceci dans le sens d’une base techniquement fondée pour le travail sur place et pour la promotion d’un développement du VTT réussi d’un point de vue écologique dans le tourisme et les loisirs de proximité.

 

La boussole de développement « VTT et environnement » s’adresse aux spécialistes et aux non-spécialistes qui travaillent dans le domaine du développement du VTT. Il s’agit de tous ceux qui sont impliqués dans le développement du VTT, c’est-à-dire les clubs et organisations de VTT, les constructeurs et planificateurs de sentiers, les acteurs du tourisme et des communes, ainsi que les spécialistes des ONG et des organisations de protection de l’environnement.

Impressum

IMBA Schweiz

Marktgasse 50
3011 Bern
+41 31 521 68 02
contact@imbaschweiz.ch

 

Équipe du projet

Dave Spielmann, IMBA Schweiz

Lisa Wolfsteiner, IMBA Schweiz

Michael Brügger, IMBA Schweiz

 

Suivi du projet

Bruno Hirschi, SchweizMobil
Dominik Hug, SchweizMobil

Adrian Stäuble, BikerNetzwerk AG

Roger Walser, BikerNetzwerk AG

 

Lectorat en allemand

Janine Wiltz, Bikeplan

 

Traduction en français

Sébastien de Meris; Bikeplan

 

Groupe d’expert

Andreas Boldt; Pro Natura

Andy Stalder; Mountainbike Luzern

Bruno Huggler; Crans-Montana Tourisme & Congrés

Christoph Müller; BFU

Claudio Caluori, Sacha Robert; Think & Build Velosolution GmbH

Claudio Föhn; Netzwerk Schweizer Pärke

Claus Caluori; Fachstelle LV Graubünden

Darco Cazin; Allegra Tourismus

David Clavadetscher, Klaus Walpen; Jagd Schweiz

Fabienne Repond; Schweiz Tourismus

Gabriela Keusch; Swiss Cycling

Gilles Rudaz; BAFU

Karina Liechti; Stiftung Landschaftschutz Schweiz

Kirsten Edelkraut; Eco Alpin SA

Marcel Moser, Rafael Rhyner; Trailworks Biketrails & Wanderwege GmbH

Maren Kern; Mountain Wilderness Schweiz

Mariano Berri; Organizzazione turistica Lago Maggiore e Valli

Martin Wyttenbach; ZHAW Institut für Umwelt und natürliche Ressourcen

Mathias Julen; Gemeinde Zermatt – Fachstelle Bike

Michael Roschi, Olivia Grimm; Schweizer Wanderwege

Pascal Krieger; Ferienregion Lenzerheide

René Schenker; Trailnet

Reto Saboz, Luca Rohrbach; Amt für Wald beider Basel

Reto Solèr; Verein « Natur & Freizeit »

Samuel Huber; STV – Schweizer Tourismus-Verband

Severin Gisler; Tiefbauamt Graubünden

Severin Schindler; vast trails

Thomas Egger; SAB

Thomy Vetterli; Bikegenossenschaft Zentralschweiz

 

© IMBA Schweiz 2021

Tous droits réservés. Utilisation autorisée avec mention de la source (voir proposition de citation).
Utilisation commerciale exclue.
 

Citation

IMBA Schweiz. Nachhaltiger Mountainbike Tourismus Fokus Umwelt und Infrastruktur: Entwicklungskompass «Mountainbike und Umwelt». ÜBERTHEMA – UNTERTHEMA. Bern 2021. Fachdokument Swiss Mountainbike Projekt Nr. 1.001. Online verfügbar unter: https://www.imbaschweiz.ch/de/services

Das Projekt wird unterstützt von Innotour, dem Förderinstrument vom Staatssekretariat für Wirtschaft SECO.

Glossar

Gestion des Visiteurs

Gestion des visiteurs Clivaz et al. décrivent la gestion des visiteurs dans le projet Visiman comme « des mesures visant à influencer les visiteurs en ce qui concerne leur répartition spatiale, temporelle et quantitative ainsi que leur comportement dans le but de minimiser ou d’éliminer les effets négatifs sur les objets protégés (modifié d’après Bähre 1996) ». Les stratégies pour y parvenir sont multiples et vont par exemple de l’augmentation de l’offre, de l’augmentation de la durée de conservation jusqu’aux restrictions et aux interdictions.

Clivaz, C., Rupf, R., & Siegrist, D. (Eds.) (2013). Visiman: Beiträge zu Besuchermonitoring und Besuchermanagement in Pärken und naturnahen Erholungsgebieten: Vol. Schriftenreihe des Instituts für Landschaft und Freiraum. HSR Hochschule für Technik Rapperswil S.19. Online verfügbar unter: https://www.freizeitwald.ch/download/pictures/4f/0rofjzvhvrrgfvauipcbati55tdds7/visiman.pdf

Vue d’ensemble résumée sous https://www.visiman.ch/index.php?id=6489.
Desire lines

Les Desired lines ou lignes désirées correspondent au tracé préféré de l’utilisateur. Il peut s’agir par exemple d’un raccourci évident, d’un parcours moins abrupt ou d’un chemin menant à un point d’intérêt. Elles doivent être prises en compte lors de la planification et de la conception de l’itinéraire, sinon elles risquent de devenir des raccourcis ou des chemins de traverse.

Techniques de drainage

Les techniques de drainage influencent la manière dont l’eau se comporte le long du sentier. L’objectif est d’offrir à l’eau un chemin facile pour qu’elle puisse s’éloigner du sentier et s’écouler vers le bas de la pente. Parmi les techniques les plus importantes figurent les changements de pente et la pente transversale en aval.

Erosion
L’érosion est un processus naturel au cours duquel la roche ou le sol sont érodés par des forces telles que l’eau ou le vent. L’érosion mécanique résulte également du passage répété des utilisateurs.
Ligne de pente

L’eau qui dévale une montagne suit le chemin de la moindre résistance, appelé ligne de pente. Celle-ci devrait être évitée lors de la construction d’un chemin, car un chemin dans la ligne de pente est de plus en plus érodé par l’eau. Des rainures se forment, les racines sont mises à nu et l’environnement est endommagé.

Felton, V. (2004). Trail Solutions: IMBA’s Guide to Building Sweet Singletrack (IMBA (International Mountain Bicycling Association) (ed.)). International Mountain Bicycling Association. S. 60

Full Bench Cut

L’utilisation de « Full Bench Cuts » favorise la longévité du sentier et entraîne moins de travail d’entretien.

Dans ce sens, une « banquette » (bench) est une section de la surface du chemin creusée dans le talus ou le contour d’une colline. Le matériau enlevé devrait être retiré/enlevé et ne devrait pas être ajouté sur le sentier Avec suffisamment de temps et d’efforts, cette méthode de construction permet d’obtenir une surface régulière et stable, qui a une durée de vie extrêmement longue et ne nécessite que peu d’entretien.

Felton, V. (2004). Trail Solutions: IMBA’s Guide to Building Sweet Singletrack (IMBA (International Mountain Bicycling Association) (ed.)). International Mountain Bicycling Association. S. 140ff.

Gestion de la vitesse
Un design ciblé peut permettre de contrôler la vitesse des utilisateurs sur le chemin. Pour ce faire, il est possible d’utiliser, entre autres, des obstacles au bord du chemin, un design ciblé des virages, le gabarit ou la pente du chemin. Un flow constant (qui peut aussi être de nature technique) doit être maintenu.
Dépression en demi-cercle

Les dépressions en demi-cercle également appelées  » knicks  » sont une section d’environ 1,5 à 3 mètres qui présente une pente transversale en demi-cercle d’environ 15%. Ils peuvent également être mis en œuvre avec des inversion de pente.

Felton, V. (2004). Trail Solutions: IMBA’s Guide to Building Sweet Singletrack (IMBA (International Mountain Bicycling Association) (ed.)). International Mountain Bicycling Association. S. 201

Bikeplan, RWO AG – Regions- und Wirtschaftszentrum Oberwallis, ARVR – Region Valais romand, & VWP – Valais/Wallis Promotion. (2019). Arbeitshilfe zum Bau und Unterhalt von Mountainbike-Wegen und -Pisten: Bestandsaufnahme und Empfehlungen für das Wallis (Version 1.0). S. 11 Disponible à l’adresse suivante: https://www.rw-oberwallis.ch/projekte/bike-valais-wallis

Corridor

Le corridor désigne un espace défini du plan transversal vertical d’un chemin. Cet espace doit être maintenu libre de tout objet, branche ou autre.

Adapté de: Lichtraumprofil und Fahrzeugbegrenzung im europäischen Schienenverkehr. (2020, September 23). Forschungs-Informations-System. Disponible à l’adresse suivante: https://www.forschungsinformationssystem.de/servlet/is/325031/

Installation VTT

« Les installations VTT sont exclusivement dédiées au VTT (pas de circulation mixte ou en sens inverse) ». Selon le BPA, les pistes et les parcs en font partie.

Müller, C. (2019). Mountainbike-Anlagen: Sicherheitsaspekte bei Planung, Bau und Betrieb (Version 2.040). SchweizMobil; bfu,bpa,upi S. 7 Online verfügbar unter: https://www.bfu.ch/media/rfna2wnt/mountainbike-anlagen.pdf

Infrastructure VTT

L’infrastructure VTT est un terme générique désignant l’infrastructure des chemins sur lesquels la pratique du VTT est autorisée. Elle se subdivise en itinéraires VTT et en installations VTT.

Müller, C. (2019). Mountainbike-Anlagen: Sicherheitsaspekte bei Planung, Bau und Betrieb (Version 2.040). SchweizMobil; bfu,bpa,upi S. 7 Online verfügbar unter: https://www.bfu.ch/media/rfna2wnt/mountainbike-anlagen.pdf

Piste VTT

« Les pistes VTT ne sont empruntées que dans un sens (en général vers le bas), contiennent des éléments construits et sont spécialement signalisées. Le départ est généralement desservi par une remontée mécanique (train de montagne, transports publics). Des pistes VTT faciles (degré de difficulté bleu) peuvent être intégrées dans des itinéraires VTT ».

Müller, C. (2019). Mountainbike-Anlagen: Sicherheitsaspekte bei Planung, Bau und Betrieb (Version 2.040). SchweizMobil; bfu,bpa,upi S. 7 Online verfügbar unter: https://www.bfu.ch/media/rfna2wnt/mountainbike-anlagen.pdf

Itinéraires VTT

« Les itinéraires VTT sont des chemins ou des sentiers accessibles à tous et sont généralement partagés avec d’autres utilisateurs ».

Müller, C. (2019). Mountainbike-Anlagen: Sicherheitsaspekte bei Planung, Bau und Betrieb (Version 2.040). SchweizMobil; bfu,bpa,upi S. 7 Online verfügbar unter: https://www.bfu.ch/media/rfna2wnt/mountainbike-anlagen.pdf

Inversion de pente

Une inversion de pente est un endroit où un chemin s’aplatit puis change de pente, en commençant par descendre légèrement avant de remonter. Ce changement de pente oblige l’eau à quitter le chemin au point le plus bas de l’inversion de pente.

Felton, V. (2004). Trail Solutions: IMBA’s Guide to Building Sweet Singletrack (IMBA (International Mountain Bicycling Association) (ed.)). International Mountain Bicycling Association. S. 67

Rolling Contour Design
Voir le design “contour roulant“
Zones à protéger
Les zones à protéger doivent être différenciées en réserves naturelles et autres types de protection, ainsi que d’autres espaces naturels non protégés. Les réserves naturelles ont une base juridique, sont désignées officiellement et ont des périmètres et des dispositions de protection définis. En dehors des réserves naturelles, il existe également des zones sensibles ou des surfaces de grande valeur écologique, par exemple en raison de la présence d’espèces menacées. La planification spécifique au VTT / la planification du réseau de chemins s’oriente notamment en fonction des zones protégées désignées (y compris la protection des eaux), des paysages et des monuments naturels (IFP) ainsi que des habitats de la flore et de la faune et s’intéresse en outre activement à d’autres zones sensibles.
SMP
Le « Swiss Mountainbiking Project » (SMP) est un projet de l’IMBA Suisse soutenu par Innotour. Il a pour objectif de renforcer le segment du VTT, source importante de revenus pour le tourisme estival suisse. Les groupes d’intérêt sont mis en réseau, les connaissances sont rassemblées et complétées. L’aménagement et l’entretien des sentiers (la gestion des sentiers) peuvent ainsi être professionnalisés. Les infrastructures et les services touristiques peuvent être développés qualitativement, ce qui permet d’augmenter la valeur ajoutée et d’assurer une attractivité à long terme.
Tracé
Le tracé désigne le parcours prévu ou existant d’un chemin.
Contour roulant, vague

Un chemin au design « Contour roulant » ou « vague » se caractérise par une pente douce, des changements de pente constants et une pente transversal vers l’aval de la surface de roulement. Ces caractéristiques minimisent l’érosion du chemin, car l’eau peut s’écouler de manière douce et non érosive.

Felton, V. (2004). Trail Solutions: IMBA’s Guide to Building Sweet Singletrack (IMBA (International Mountain Bicycling Association) (ed.)). International Mountain Bicycling Association. S. 56

Zonage
Correspond à la séparation spatiale des fonctions des zones d’exploitation et de protection de l’environnement (voir aussi la littérature complémentaire sur la gestion des visiteurs, par exemple le projet Visiman, disponible en ligne sous: https://www.visiman.ch/index.php?id=6489)

Wir und ausgewählte Dritte setzen Cookies und ähnliche Technologien ein, so wie in der Cookie-Richtlinie beschrieben.

Sie willigen in den Einsatz solcher Technologien ein, indem Sie diesen Hinweis schließen.